Bio

Marylène Lieber est sociologue, professeure en études genre à l’Université de Genève. Ses travaux portent sur les violences, l’espace public, la prostitution et les migrations chinoises. Elle a publié notamment, Genre, violences et espaces publics, la vulnérabilité des femmes en question (Presses de Sciencepo, 2008), Cachez ce travail que je ne saurais voir. Ethnographies du travail du sexe (avec Hertz E. et Dahinden J., Antipodes, 2010), Chinoises au XXIème siècle. Ruptures et continuités (avec Angeloff T., La Découverte, 2012) et "Qui dénonce le harcèlement de rue ? Un essai intersectionnel de géographie morale" in Fassa F., Lépinard E. et Roca M., L’intersectionnalité. Enjeux théoriques et politiques (La Dispute, 2016).

Cursos

Genre : quels enjeux ? Violences, globalisation, biomédecine, sexualités.